PAGE EN CONSTRUCTION

Le furet en promenade

Le furet a un goût naturel pour l’aventure. Avoir des moments de vie en votre compagnie en extérieur constitue un excellent enrichissement pour votre furet

3 raisons de promener votre furet:

  • Une bonne dépense mentale

Cette dépense qui est d’abord « mentale ». Lors de ses sorties, il pourra utiliser son odorat mais aussi ses autres sens.

Ces découvertes seront des stimuli pouvant être nouveaux à chaque sortie.

  • La dépense physique

D’autre part, la dépense physique lui fera faire de l’exercice aisément, avec beaucoup d’espace à disposition. Vous ne devez pas forcément le promener des heures, quelques minutes de promenade feront une très bonne activité physique.

Grace à sa taille, vous pouvez l’emmener facilement dans des endroits différents pour assouvir sa curiosité. 

ATTENTION que cette dépense ne doit pas remplacer le temps d’interactions que vous avez déjà avec votre furet sur la journée, ou son temps de sortie hors de sa cage. il vient s'ajouter.

Furet obèse
  • Créer un lien

Les sorties extérieures sont une très bonne façon de créer plus de lien avec votre furet. En plus de partager un moment privilégié avec lui, vous pourrez lui montrer le chemin, être son porteur et le rassurer s’il est inquiet. Un nouvel environnement et de nouvelles activités enrichissent la relation que vous partagiez déjà.

 

Ces avantages ne sont possibles que si l’introduction en l’extérieur est réalisée dans les bonnes conditions.

 

 

 

 

Conseils et bonnes pratiques

Peut-on promener son furet en toutes saisons ?

Non, on ne peut pas promener son mustélidé n’importe quand.

Même si il est pourvu d’une épaisse fourrure, n’est pas une espèce frileuse et peut sortir en hiver car il supporte bien le froid. Il n’aime pas l’humidité.

Le furet s’éclatera dans la neige mais il faut l'essuyer aussitôt rentré à la maison.

Même si le furet craint davantage la chaleur que le froid, au-delà de 26°, ne le sortez pas et restez très vigilant, aussi dans la maison.

Une canicule peut lui être fatale à cause de sa constitution fragile. Sortez votre furet par temps frais plutôt qu’en été ou en plein hiver.

Les écarts importants de températures entre l’intérieur et l’extérieur sont difficilement supportables pour lui, il peut en souffrir.

La fréquence des promenades

Une ou deux sorties par semaine de 20 à 30 minutes chacune sont amplement suffisantes.

Le furet n'a pas réellement la notion du temps.

Si il manifeste des signes de fatigue, n'insistez pas et rentrez chez vous.

Les accessoires indispensables

Que la sortie dure 10 minutes ou une ½ heure, il est vivement recommandé de tenir son furet attaché pour des questions de sécurité. À défaut, il peut échapper à

votre vigilance et rapidement disparaître dans la nature. Non seulement il ne retrouvera pas son chemin jusqu’à la maison mais il peut aussi croiser la route

d’un prédateur. Pour la promenade de votre mustélidé, vous aurez donc besoin :

  • D’un harnais. Il en existe différents modèles : en 8, en H, avec un dispositif enveloppant le poitrail, etc… ;
  • D’une laisse. Celle-ci doit être légère mais solide. Les modèles se composent souvent de nylon, une matière robuste, et mesurent environ 1,20m ;
  • De friandises. Vous pourrez ainsi encourager et féliciter votre furet de ses efforts ;
  • D’un sac. À bandoulière ou à dos, l’ustensile sera utile en cas de longues balades afin, par exemple, de permettre au furet de se reposer dans un endroit
  • calme (auquel cas, pensez aussi à emmener de l’eau et sa nourriture).

Habituer son furet à la laisse et au harnais

Il est déconseillé de promener son furet tout de go, sans l’avoir préalablement familiarisé avec ses équipements, l’idéal étant de l’habituer dès son plus jeune âge.

Il faut d’abord le mettre en confiance par un apprentissage qui comprend plusieurs étapes :

 

  • Les premiers jours, mettez-lui juste le harnais (sans laisse) une quinzaine de minutes pour qu'il découvre le dispositif dans votre maison. Cela vous permet aussi d'ajuster le matériel de manière à ce que le furet ne l’enlève pas ;
  • Puis, accrochez la laisse au harnais et laissez-le se promener librement dans votre habitation. Gardez toujours un œil sur lui afin qu’il ne se coince pas dans un meuble et ne se mette à paniquer ;
  • De temps à autre, prenez la laisse et marchez avec lui, toujours à l’intérieur.
  • N’oubliez pas de récompenser ses progrès par une petite friandise ;
  • Lorsqu’il ne porte pas son harnais ni sa laisse, posez les accessoires dans un endroit visible de la maison ;
  • Quand votre compagnon semble tolérer le matériel, sortez-le dans le jardin (ou dans l’appartement) et promenez-vous ensemble plusieurs minutes par jour ;
  • Quand le furet semble à l’aise dans son équipement, vous pourrez lui proposer sa première balade à l’extérieur.

Où le promener ?

Pour les premières sorties, privilégiez un endroit calme, loin de la foule et de la circulation automobile. Optez pour un lieu situé à la campagne ou dans un parc en

ville. Lors de la balade, vous noterez que votre furet recherche les espaces couverts au feuillage dense. S’il y a un petit ruisseau sur votre chemin, il aimera

tremper ses pattes dedans. Laissez-lui le temps d’observer, de renifler, de fouiner. Soyez attentif à son comportement afin de le rassurer et le mettre à l’aise. Par

exemple, un furet stressé va raser les murs et marcher en rampant. Au fil des sorties, quand il aura gagné en confiance, vous pourrez le confronter à des lieux

plus fréquentés donc plus bruyants, comme un environnement urbain (privilégiez toutefois les rues piétonnes). Pensez bien à le récompenser de sa bravoure par

le jeu ou avec des friandises.

Les précautions à prendre avant de le sortir

Avant toute promenade, veillez à ce que votre furet soit identifié par puce électronique, tatouage ou avec un tube porte adresse. Assurez-vous également que

votre animal soit à jour sur ses vaccins. Pour prévenir tout risque sanitaire auquel la nature peut l’exposer, il est vivement conseillé de le traiter contre

les parasites extérieurs de type puces et tiques. D’autre part, il faut savoir que le furet est soumis aux mêmes règles que tout animal domestique. Vous serez

donc tenu responsable des dégâts corporels ou matériels qu'il pourrait occasionner à autrui. À ce titre, il sera nécessaire de souscrire à une assurance

de responsabilité civile animale. Celle-ci est fréquemment intégrée dans les contrats d’assurance habitation mais il n’est pas inutile de vérifier car certaines

compagnies ne couvrent pas systématiquement les NAC. Pour rappel, cet animal intelligent à l’énergie débordante est capable de beaucoup d’initiative. Goûtant

aux joies de la liberté, il risque de s’évanouir dans la nature et de s’égarer. Alors un conseil, ne détachez jamais votre furet.

 

 

Le furet en voyage

Les règles qui s’appliquent pour les mouvements de chiens, de chats et de furets (animaux de compagnie) entre les États membres de l’Union européenne ont été harmonisées. Pour plus d’informations, veuillez vous adresser à un vétérinaire agréé ou consultez le site de l'Europe, la législation étant sujette à de fréquentes modifications.

Législation en Belgique

 

La Belgique est un membre de l’Union européenne, membre de la zone euro et membre de l'espace Schengen.

L’introduction et le transit sur le territoire belge des furets en provenance d’un État membre de l’Union européenne sont régis par les dispositions légales européennes.

Tout comme le chien et le chat, le furet voyageant dans l’Union européenne avec son propriétaire ou à titre commercial doit correspondre aux critères suivants :

  • Être âgé de plus de 15 semaines
  • Identification (identification électronique, ou tatouage clairement lisible fait avant le 03/07/2011)
  • Vaccination antirabique à jour (postérieure à l'identification, valable 21 jours après la primo-injection)
  • Passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire

Les animaux doivent être accompagnés d’un certificat individuel dont le modèle a été fixé au niveau européen. Les exigences sanitaires diffèrent suivant le pays de provenance. Il est indispensable de vous adresser à un vétérinaire pour connaître les modalités en vigueur lors d’un déplacement en provenance d’un pays hors de l’Union européenne.

 

Furets âgés de moins de trois mois:

La Belgique n'autorise plus l'entrée de jeunes animaux âgés de moins de 15 semaines.

Télécharger la brochure "Voyager avec son animal de compagnie, quelles sont vos obligations légales?"

(source : Service Public Fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement)

Législation au sein de l'UE

  • Passeport

Les furets doivent disposer d’un passeport européen. Ce passeport est harmonisé pour tous les pays membres de l’Union européenne. Il est délivré au moment de l’identification de l’animal ou au moment de la vaccination contre la rage.

  • Identification

Les propriétaires qui veulent emmener leur furet en voyage sont obligés de faire identifier leur animal. En Belgique, c’est le transpondeur électronique (puce électronique) qui est utilisé et implanté en sous-cutané par le vétérinaire. Outre la puce électronique, un tatouage est encore autorisé comme moyen d’identification dans la majorité des pays à condition que celui-ci ait été placé avant le 3 juillet 2011 et qu’il soit clairement lisible.

  • Vaccination contre la rage

Les furets doivent être vaccinés contre la rage. Une procédure complexe de vaccination est prévue. Il est indispensable de vous adresser à un vétérinaire pour connaître les modalités en vigueur lors d’un déplacement dans l’Union européenne.

À destination d’un pays qui ne fait pas partie de l’Union européenne

Outre les dispositions prévues par la législation européenne en cas de réimportation éventuelle, les conditions fixées par le pays de destination doivent être remplies. S’il subsiste des imprécisions au sujet des conditions exactes, il faut s’informer auprès de l’ambassade ou du consulat du pays concerné (voir aussi nos 'Conseils par pays').

Le transport international des furets à titre commercial

Le certificat pour le transport commercial est fixé par la décision 2013/518/EU pour les mouvements intracommunautaires et par la décision 2013/519/EU pour les importations de pays tiers.

Pour le transport international des chiens, chats et furets détenus à des fins commerciales, il existe déjà des exigences vétérinaires harmonisées. Ces animaux doivent subir un examen clinique par un vétérinaire agréé dans les 48h avant le départ. Le vétérinaire peut noter ses constatations dans le nouveau passeport européen.

Pour tout renseignement complémentaire, adressez-vous au :

SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement
DG Animaux, Végétaux et Alimentation
Eurostation, bloc II, 7e étage
Place Victor Horta 40, boîte 10
1060 Bruxelles
Tél. : 02 524 73 17
Fax : 02 524 73 49
apf.vetserv@health.fgov.be

Issu du site:

ROYAUME DE BELGIQUE

Service public fédéral

Affaires étrangères,

Commerce extérieur et

Coopération au Développement

 

 

Comment transporter un furet?